Haut
 

Communiqué Sativex

Communiqué Sativex

Cinq longues années de combat pour espérer enfin voir la prise en compte de nos douleurs et bien peut-être même pas
Atteinte de sclérose en plaques, je ne veux plus être l’otage d’une tarification.

Les adhérents de l’Association Française des Sclérosés en Plaques, eux-aussi ne veulent plus en être prisonniers.
Que savent les pouvoirs publics de nos douleurs, elles ne se voient pas, mais elles sont là  Que connaissent-ils de la spasticité  Ce crabe « qui est en vous » au quotidien.
Devons-nous faute de ce médicament, voir s’installer encore plus profondément une souffrance physique et morale au risque de compliquer notre quotidien si difficile à gérer à
cause de cette maladie ?

Nous insistons sur l’importance de la commercialisation du SATIVEX en France. Nous savons qu’il est commercialisé dans 17 pays à ce jour. Pourquoi pas la France
Il faut s’interroger – pourtant la souffrance est la même pour cette pathologie. L’AFSEP, ses adhérents et l’ensemble des personnes atteintes de sclérose en plaques ont plus que tout, à ce jour besoin de votre soutien, besoin de vous.

Envoyez-nous vos témoignages, afin qu’à la date du 24 mars, date d’un débat public auquel participera l’Association, nous puissions faire avancer ce dossier et que ce dernier ne connaisse pas une « fin ».

Les personnes atteintes de sclérose en plaques n’en peuvent plus de se projeter dans le temps et dans les années, ils ont besoin de voir « le jour » à court terme – alors nous alertons Madame la Ministre de la Santé, pour qu’elle mette de « l’humain » dans cette autorisation afin que ces derniers puissent enfin se voir prescrire du Sativex et que je puisse enfin en voir les effets bénéfiques sur ma spasticité.

La Présidente
Jocelyne NOUVETGIRE