Haut
 

Traiter les symptômes : la sexualité

Traiter les symptômes : la sexualité

Les troubles sexuels

La SEP bouscule parfois aussi notre sexualité. Tout d’abord, elle peut entraîner des désagréments physiques.

Elle peut également engendrer des gênes et des peurs  peur du regard de l’autre, manque de confiance en soi dû à une diminution des capacités physiques.

La sexualité peut aussi se faire plus rare du fait de la fatigue.

Les manifestations possibles

Chez la femme

  • Sécheresse vaginale
  • Difficultés à atteindre l’orgasme car le vagin et le clitoris sont moins sensibles qu’avant, soit trop sensibles et donc douloureux

Chez l’homme

  • Difficulté à avoir ou à maintenir une érection
  • Difficulté à atteindre l’orgasme  il ne survient pas ou difficilement et ne procure plus autant de plaisir qu’avant

Chez l’homme et la femme

  • Une moins grande envie de faire l’amour (baisse de la libido)
  • Une fatigue trop importante faisant renoncer

Les troubles sexuels peuvent aussi être secondaires à d’autres troubles (vessie, tremblements, spasticité…) ou liés au contexte psycho-affectif (épisode dépressif, mauvaise estime de soi ou bien encore quand le partenaire tient aussi un rôle de soignant).

Plusieurs solutions existent pour remédier à ces troubles. N’hésitez pas à consulter votre médecin.


 

Partager